Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.En savoir +J'accepte

L'EHPAD La Maison du Lertzbach

La Maison du Lertzbach est un Etablissement Privé à but non lucratif répondant à la loi 1908.

Elle est gérée par le Conseil d’Administration de l’Association de Gestion dont la présidence est assurée par Monsieur Jean-Marie ZOELLÉ et dont le promoteur est la Communauté d’agglomérations « Saint-Louis Agglomération ».

2000

Création de la MAPAD sous l’impulsion de la Communauté de Communes des trois frontières qui choisit de la dénommer « Maison du Lertzbach » en référence au Lertzbach, (ruisseau qui sillonne la plupart des villages de la Communauté de Communes). L’établissement dispose alors de 60 lits.

2005

Mise en place d’une direction commune à la Résidence Blanche de Castille et à La Maison du Lertzbach.

2009

MAPAD (Maison d’accueil pour personnes âgées dépendantes) à l’origine de sa création puis Unité de Soins de Longue Durée, La Maison du Lertzbach est devenue EHPAD suite à la réforme hospitalière redéfinissant les USLD et qui obligeait un choix stratégique.

2014

Passage d'une capacité autorisée de 60 à 85 lits (5 places d’accueil temporaire, 13 places d’hébergement permanent en unité protégée pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées et 67 places d’hébergement permanent) par la construction d’une extension autour d’un jardin intérieur.

2015

La Communauté de Communes a poursuivi sa démarche en aménageant un magnifique parc ombragé s’ouvrant sur celui de la Résidence Blanche de Castille.

2018

Changement de direction. De nouveaux projets de modernisation voient le jour

La Maison du Lertzbach accueille, de par son histoire, des personnes âgées dont le niveau de dépendance est élevé. La Communauté de communes, puis Saint-Louis Agglomération aujourd’hui veille en permanence au bon entretien des bâtiments dont elle est propriétaire et apporte à l’association un soutien financier et logistique.